6, AVENUE DU VIN

A déguster avec modération

©2019 by Dominique PITTET

Les fichiers de 6AvenueduVin.com sont contraints par les droits d'auteur.
Toute reproduction, même partielle, est soumise à autorisation préalable.

Visite : Domaine Pascal et Cécile Dance, Aran-Villette

05.09.2018

5 Septembre 2018

 

 

 

Le domaine étant ouvert ce jeudi soir, je me suis donc présenté à la bonne franquette. Très bonne idée, car j'ai été reçu chaleureusement par Cécile et Pascal dans leur pavillon de dégustation. Pavillon d'une vingtaine de places ouvert sur la pente et le lac, avec une belle vue. Malheureusement ce soir, il pleut légèrement.

 

Après un délicieux verre de chasselas en guise de bienvenue, nous avons commencé notre entretien durant j'ai pu apprendre un certain nombre de choses sur ce domaine de 4 hectares situé sur l’appellation Villette, sur les communes de Bourg-en-Lavaux et Paudex.

 

C'est une très ancienne famille de la région, puisque que l'on date leur arrivée en provenance de Savoie de 1451. Pascal, après une formation en viticulture à Marcelin, travaille d'abord avec son père et reprend le domaine en 1989. Le domaine était alors exploité uniquement en viticulture. A l'époque, la vente du moût suffisait à rentabiliser la vigne, qui n'était constituée que de chasselas. Pascal va alors varier les cépages et agrandir progressivement le domaine. Il vinifie la totalité de ses vendanges seul depuis ce temps-là, en ayant appris sur le terrain.

 

Après une carrière d'enseignante, Cécile a rejoint son mari à 100% depuis 2014 et s'occupe, entre autre, de la partie oeno-touristique. Pascal a depuis toujours fait déguster les vins à son épouse avant la mise en bouteille, pour recueillir sa sensibilité, très importante pour Pascal. Son vin préféré est le chasselas. C'est leur produit phare et il le mérite.

 

Le domaine produit 10 vins. On trouve bien sûr le chasselas "Les Echelettes", du doral et un assemblage pinot blanc-pinot gris bien équilibré. En rouge, on a du pinot noir avec ou sans barrique (18 mois), du merlot, élevé à moitié en barrique, et un gamay vieilles vignes. Dans les spécialités, la gamme comprend du rosé de pinot noir, du vin doux de pinot blanc/gris et du mousseux. Ces deux derniers ayant été créés au nom de leurs enfants et pour leurs anniversaires.  Je vous renvoie à leur très joli site pour plus d'info.

 

Les étiquettes des vins ont été réalisées sur la base de tableaux, pour le pinot noir et le merlot. Les autres ont un magnifique graphisme avec de jolis mots, tel que le Temps Dance, l'Alors on Dance ou le Noble Dance. Le chasselas se pare de son étiquette historique.

 

Les spécialités étant produites en petites quantités, il faut se dépêcher pour les obtenir. 

 

En discutant, Cécile me dit qu'une partie du pavillon va abriter les cuves pour les rouges pour un petit mois suivant les vendanges et Pascal souligne la difficulté de promotion du chasselas, qui n'a pas la cote d'amour qui devrait lui revenir en tant que cépage roi de notre pays.

 

Les vendanges 2018 s'annoncent sous les meilleures auspices et commenceront le 14-15 septembre. Les premiers sondages donnent une grande maturité et des teneurs en sucre élevées, mais avec des doutes sur la quantité. J'aurai l'occasion de vous en reparler, étant invité à participer à cette grande fête.

 

Je remercie beaucoup mes hôtes pour leur accueil et me réjouis de les revoir.

 

Je ne peux que vous conseiller de leur rendre visite le lundi ou jeudi de 1700 à 1900 et le samedi matin. C'est un domaine de qualité, avec des vins de caractère et un très bon rapport qualité/prix.

 

Dégusté sur place :

 

Chasselas "Les Echelettes " 2017 : j'ai beaucoup aimé ce chasselas, qui a, au nez, un fruit léger avec un joli côté floral, aubépine, acacia. En bouche, il y a de la vivacité, de la rondeur et surtout une belle minéralité. La finale est rafraichissante et agréable. Il peut accompagner l'apéritif jusqu'au bout de la nuit ou alors un fromage sans souci.

 

Doral, Le Temps Dance 2017 : Parmi les nouveaux cépages créés à la station agronomique suisse de Changins autour des années 70, ce croisement entre le chasselas et le chardonnay est un de mes préférés. C'est un cépage plutôt rare sur le Lavaux (12 ha). Sur ce terroir, il a la vivacité du chasselas et l'onctuosité du chardonnay. Les notes de fruits sont également plus importantes, avec un coté agrume plus marqué. De grande ampleur et d'excellente maturité, ce millésime porte toutes ces qualités. Superbe en apéritif. J'avais eu la chance d'en acheter en 2016, mais trop tard pour le 2017, vivement 2018.

 

 

 

Please reload

Please reload

Les articles précédents

Dégustation : Soirée Bourgogne chez les Epicurvins

12.03.2019

Cépages : Le Chasselas - Suisse

12.01.2019

Dégustion : Verticale Côte-Rôtie E. Guigal - Côte Brune et Blonde 1985 - 2015

27.11.2018

1/1
Please reload

Tags

Please reload